Projets

Saint-Just Saint-Rambert est une ville dynamique. Régulièrement, celle-ci développe des projets d’aménagement, de rénovation, culturel, sportif, etc.

La municipalité actuelle s’est engagée autour de trois axes principaux : sécurité, proximité et environnement.

Salle de spectacle, La Passerelle

 

La réhabilitation des anciens locaux du Family cinéma émane d’une réflexion collective, avec un projet pensé dans son intégralité pour être le plus cohérent possible et le plus proche des attentes de chacun.

À l’heure où la salle du Prieuré haut, très sollicitée, ne répond plus aux normes d’accessibilité pour les Personnes à Mobilité Réduite (P.M.R), la commune voit dans les locaux de l’ancien cinéma la possibilité d’offrir une nouvelle salle de spectacle aux Pontrambertois et aux associations locales.

L’ancien Family cinéma est devenu La Passerelle.

Le projet est réalisé en fonction des capacités de financement de la commune. Il est donc effectué sur plusieurs années.

Après l’ouverture de la salle de spectacle, La Passerelle a ouvert ses portes aux acteurs associatifs et économiques. C’est un site aux multiples facettes : salles de spectacle, de réunion, de conférence, de séminaire et résidence pour les artistes…

Les locaux du cercle et les espaces servant de sorties pour l’ancien cinéma ont été réhabilités afin de disposer d’un espace de réception convivial.

Maquette du projet des bords de Loire, côté Saint-Just

Les Pontrambertois ont commencé à découvrir des bords de Loire transformés sur la rive droite du fleuve, côté Saint-Just. Ils ont été repensés en trois zones pour permettre de répondre aux besoins des habitants et des promeneurs.

Les origines et les objectifs du projet

Les berges ne répondaient plus aux besoins de la population.

Le site ne possédait pas d’accès facile pour les familles, ni pour les personnes à mobilité réduite. La création de places de stationnement et le réaménagement des différentes entrées permettent ainsi de remédier à ce problème. Différents espaces ont également été créés afin de constituer un véritable lieu de vie et de rencontre.

Un aménagement en trois temps

Les Pontrambertois ont pu constater un premier changement des bords de Loire avec la démolition d’une partie de l’ancien site Hugo Soie. Depuis, ils découvrent, au fur et à mesure, la mise en place de nouveaux aménagements.

Les nouveaux bords de Loire sont exclusivement piétons.

Des gradins engazonnés face à la Loire ont été réalisés grâce au dénivelé entre l’ancien site d’Hugo Soie et le fleuve. Ils surplombent un emplacement de scène temporaire pour les spectacles en extérieur.

Au plus près du centre-bourg de Saint-Just, les rives proposent un espace avec deux niveaux : un coin lecture et repos, ainsi qu »un lieu dédié à la course et aux jeux.

Enfin, un espace naturel va assurer la transition pour retrouver l’état existant des berges jusqu’au sud.

Saint-Just Saint-Rambert connaît une expansion démographique et économique qui implique de proposer une offre commerciale et résidentielle adaptée. Dans ce cadre, une étude a été menée.

Le fonctionnement des centres-villes doit être repensé pour maintenir leur attractivité. Avec les nouveaux modes de vie et de consommation, ce projet a pour objectif d’accompagner le commerce local dans cette évolution. Cela implique également une meilleure connexion entre les centres, leur valorisation et l’exploitation de leurs atouts.

Un manager de centre-ville a été engagé pour accompagner et conseiller les commerçants, avec la mise en œuvre, entre autres, d’opérations commerciales. Un site internet rassemblant les commerçants qui souhaitent s’y associer pour faciliter l’achat des habitants est aussi à l’étude.

Dans le cadre de sa politique de déplacement mode doux et de sécurisation des espaces, la municipalité mène depuis avril 2021, un important chantier de réaménagement de l’avenue des Barques.

Dans le cadre de la politique d’aménagement des grands axes de la ville, l’avenue des Barques est en cours de requalificationLa première tranche concerne la partie entre la place Victor Guichard et le collège Anne Frank. Commencée en avril, elle devrait se terminer en octobre. Les travaux n’ont jamais été interrompus, y compris en août, pour tenir des délais contraints. La deuxième tranche interviendra en 2022, du collège jusqu’au carrefour de la Croix Blanche.

Après le boulevard Jean-Jaurès et la route de Bonson, l’avenue des Barques se métamorphose. Ce projet est réalisé en collaboration avec Loire Forez agglomération, l’Agence de l’eau Loire Bretagne, le SIEL et le Département.

Le projet en détail

Une avenue sécurisée dans un cadre préservé

L’avenue est repensée afin de créer un avenue sécurisée dans un cadre préservé. Sont notamment prévus :

  • deux ralentisseurs,
  • un aménagement de type voie verte sur le côté gauche de l’avenue (sens montant),
  • des végétaux entre la voie de circulation et le trottoir dont quinze nouveaux arbres,
  • cinq pergolas en bois, entourées par des éléments grimpants, avec des espaces de repos.

 

Nous souhaitons sécuriser les abords du collège et poursuivre le maillage global de la commune pour favoriser les modes doux. »

François Mathevet, adjoint délégué aux travaux et à la voirie

 

Une ville embellie

Ce projet vise également à embellir notre ville. Il est donc prévu :

  • d’enfouir les réseaux opérateurs,
  • de changer le réseau d’assainissement et celui d’eau potable.

 

 

 

L’objectif est de dépolluer visuellement le paysage en enfouissant les réseaux. » Hervé De Stefano, conseiller délégué au suivi des réseaux et opérateurs

La rénovation énergétique est un sujet important pour les collectivités.

Suite à une étude sur la consommation des bâtiments, la salle polyvalente s’est révélée être le bâtiment le plus énergivore de la commune.

C’est pourquoi, la municipalité a engagé le projet de rénovation de cette dernière, avec notamment la réfection de l’isolation. Cela doit ainsi permettre de réduire la consommation énergétique de ce bâtiment. Des vestiaires complémentaires seront également installés au profit des associations sportives.

L’ancienne grange, située à proximité de l’étang David, sera prochainement réhabilitée en maison de pêche afin d’accueillir notamment la Fédération départementale de la Loire .

Cet aménagement se fera progressivement avec l’implantation d’étangs pédagogiques.

Il permettra de valoriser et de faire découvrir le milieu halieutique aux jeunes générations. Ce projet devrait également permettre de valoriser le site naturel protégé, l’Etang David, situé à proximité.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×